CanSat

Le CanSat est un mini satellite de la taille d’une canette faisant partie du projet PERSEUS du CNES.

Le monde de l’aéronautique ne cesse d’évoluer et d’évoluer vers des nano systèmes pour diverses raisons telles que l’efficacité ou le coût.

C’est pourquoi le CNES propose le projet PERSEUS à des jeunes étudiants afin de s’intéresser au domaine spatial. C’est un projet qui consiste à créer et lancer un nano satellite. Le CanSat est un modèle de mini satellite de la taille d’une canette faisant partie du projet PERSEUS. Le but de ce projet est de créer un module qui sera largué à une certaine hauteur et qui devra atterrir en effectuant certaines missions telles la télémesure et prise de vue.

Ce projet aboutira à un concours national organisé par Planète Sciences au mois d’août à Biscarrosse, et permettra au CNES d’intégrer ce module à leur nano lanceur.

Pour effectuer ces missions et participer au concours, certaines contraintes ont été imposées par les organisateurs telles que le poids, la taille et les missions. En effet, la structure du satellite et les composants placés à l’intérieur ne doivent dépasser 350 grammes, ce qui impose un choix de composants très judicieux.

L’épreuve comporte deux missions imposées et une épreuve libre laissant le choix aux étudiants. Les missions imposées comprennent la prise des mesures atmosphériques et un atterrissage maîtrisé en parachute vers une cible imposée, et en tant que missions libres notre équipe se charge de prendre des vues aériennes.

Une communication entre le module en l’air et la station au sol doit être omniprésente afin de recevoir les données prises par la CanSat pour le traitement. Cette communication, avec une interface appropriée sur laquelle toutes les données seront visibles, s’effectuera grâce à des modules XBee.

Enfin, l’une des dernières contraintes est la réutilisation du satellite. En effet, cela devra permettre la réutilisation de la CanSat en moins d’une heure. Cette étape prend en charge la descente en parachute. Effectivement, le parachute sera plié de façon à être capable à s’ouvrir mécaniquement lors du largage afin de permettre au CanSat d’atterrir sans être endommagé. Cette compétition s’achèvera finalement par une publication scientifique publiée en cas de victoire.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ce test a pour but d'empêcher les spams.
14 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.