HEVBS

Le projet HEVBS a pour but de développer un système intelligent permettant d’améliorer la récupération et le stockage de l’énergie cinétique d'une voiture pendant les phases de freinages et de décélérations.

L'épuisement des ressources et l'augmentation des coûts des combustibles fossiles, d'une part, et les problèmes environnementaux causés par les émissions de CO2 dans l'atmosphère d'autre part, forcent de nombreux constructeurs automobiles à développer des programmes de recherche majeurs dans la conception des véhicules électriques et hybrides électrique.

Dans ce contexte, le projet global proposé par notre partenaire, M.Guionie qui s’intitule E-Taxi, est un projet de recherche à caractère industriel qui a pour but de proposer un nouveau véhicule hybride pour une compagnie de Taxi, en particulier une nouvelle chaîne de traction. Le projet consiste à proposer un véhicule hybride dans un milieu urbain, pour les grandes capitales.

Notre projet, HEVBS (hybrid Electric Vehicle Braking System) est une sous partie de ce projet global. Il a pour but de développer un système intelligent permettant d’améliorer la récupération et le stockage de l’énergie cinétique de la voiture pendant les phases de freinages et de décélérations. Cette énergie gratuite qui est normalement perdue par les frottements sur les plaquettes de freins pourrait être récupérée et retransmise dans la chaine de traction. Cela permettrait de faire une économie d’énergie.

Ce rapport décrit dans un premier temps le contexte global du projet et la justification du besoin de l’utilisateur final, du client. Dans cette première partie est également proposé un état de l’art des véhicules hybrides déjà existants et des différents systèmes de récupération d’énergie implantés dans ce type de voiture.

La deuxième partie du rapport donne une présentation détaillée du projet et de notre solution de récupération d’énergie. Bien qu’il existe déjà ce type de technologie, il dépend cependant de l’architecture de la voiture et sont propres à un type de véhicule en particulier (véhicule hybride ou électrique). Notre solution, s’applique donc à un type d’architecture précis, et des caractéristiques précises de la voiture. Un système générique et adaptable à n’importe quelle voiture est difficile à imaginer en fonction des différents constructeurs, de leurs propres architectures et spécificité technique du véhicule. Cette partie présente donc l’architecture de notre véhicule ainsi que la modélisation notre système de récupération d’énergie, avec l’algorithme de contrôle du véhicule que nous avons modélisé pour gérer la récupération. Cette partie comporte également le choix des différents composants de notre système ainsi que leur différents paramètres associés que nous avons choisi en nous basant sur les informations concernant le véhicule, fournies par le partenaire, M.Guionie.

La troisième partie de ce rapport illustre la réalisation technique de notre solution ainsi que les résultats obtenus. Notre solution technique se matérialise sous la forme d’une simulation numérique effectuée à l’aide du logiciel de simulation AMESim. En effet, à l’aide de ce logiciel nous avons pu modéliser numériquement l’architecture complète de notre véhicule hybride avec notre système de récupération d’énergie ainsi que l’algorithme de contrôle intégrés à l’architecture. Cela nous a permis de simuler le comportement du véhicule pendant les différentes phases du cycle de conduite (accélération, vitesse constant, décélération, freinage) et ainsi pouvoir appliquer notre algorithme pendant ces différentes phases. Pour pouvoir effectuer cette simulation nous avons au préalable procédé au dimensionnement du système de stockage, les supercondensateurs. Cette partie comporte également les difficultés rencontrées ainsi que les résultats obtenus lors de l’élaboration de notre simulation

Enfin, la quatrième et dernière partie de ce rapport, présente une critique et une analyse des différents résultats obtenus lors de nos simulations. En effet, nous avons considéré trois différents systèmes : le véhicule sans système de récupération d’énergie, le véhicule avec le système de récupération d’énergie mais sans notre solution (supercondensateur) et enfin le véhicule avec système de récupération d’énergie et notre système de stockage d’énergie, le supercondensateur. En comparant ces trois résultats nous avons ainsi pu mettre en avant l’aspect innovant de notre projet avec la différence notable d’énergie récupérée avec notre système par rapport aux systèmes déjà existants, nous permettant ainsi de valider notre solution.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ce test a pour but d'empêcher les spams.
7 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.